Bon Débarras!

Compagnie Alula | Idée originale Sandrine Bastin | Mise en scène Muriel Clairembourg

  • temps scolaire :
    jeu 17 mars 2022 - 10h & 14h30
    ven 18 mars 2022 - 10h & 14h30
  • hors temps scolaire : sam 19 mars 2022 - 16h00
  • Durée : 1h15
 Le site de la compagnie
dossier pédagogique        fiche projet EAC - A         fiche projet EAC - B       accueil spectacles
  • La compagnie bruxelloise Alula et ses marionnettes racontent un siècle d’histoires, petites et grandes, à la manière d’un jeu de piste temporel. Dans l’espace protégé d’un escalier, qui cache lui-même un débarras, elle ouvre la boîte de Pandore sur tous les secrets et les drames des enfants d’hier et d’aujourd’hui. Avec pudeur, justesse, délicatesse.

    Si les époques diffèrent, les émotions enfantines se ressemblent. Mêmes moments de complicité, mêmes secrets partagés, mêmes interdits transgressés. Qu’importe la maison, il y a toujours un recoin propice à se cacher du regard des autres et du monde, alimenter bien des rêves, des peurs et des fantasmes ! De cet espace-là, poste d’observation ou refuge, les marionnettistes font surgir dans la lumière des moments de vie de neuf enfants âgés de 6 à 14 ans qui ont habité la maison depuis 1900. Leur traversée du temps ressuscite les guerres, évoque l’émancipation des femmes mais aussi les inventions de la modernité ; l’Histoire suit son cours au fil de menus bonheurs et de grands malheurs. Le ton volontairement intimiste, manipulateurs et marionnettes à vue jouent la proximité avec une grande finesse de jeu et de liberté de mouvement. Rythme, respiration commune, mouvements coordonnés : tout est affaire de complicité. Et si le débarras pourrait paraître trop étroit, il est en réalité une fenêtre grande ouverte sur le monde.

    La presse en parle :

    Un siècle d’histoire raconté avec humour et juste lenteur, sous l’escalier, dans les coulisses des jeux et petits drames d’enfants, voilà le tour de force réalisé par la Compagnie Alula et ses marionnettes, de belles poupées de taille moyenne, auxquelles Sandrine Bastin, Perrine Ledent et Chloé Struvay donnent corps et âmes. C’est qu’il s’en passe des choses dans le débarras où se succèdent les frères et sœurs d’une même famille à travers plusieurs générations (...).Le Libre

    Avec « Bon débarras », la Cie Alula marque son ambition de mettre en relations des personnes et des événements d’autrefois avec une tendresse souriante. Cette descente récurrente dans le temps souligne des manières de se comporter, de réagir à des moments précis de l’histoire du XXe siècle. C’est l’occasion de mettre en correspondance avec aujourd’hui des façons de parler, de s’habiller, de punir et d’éduquer, d’avoir des contacts avec les adultes. Rue du Théâtre

    Bon débarras, enfants au fil du temps Dans ce débarras, les enfants se cachent, se racontent au fil des époques, un superbe spectacle , créatif, intéressant et drôle ! Journal des enfants

  • Distribution - Mentions Obligatoires

    • Prix du Kiwanis décerné par la presse.
    • Prix de la Ministre de l’Enseignement fondamental, Marie-Martine Schyns.
    • Création collective
    • Interprétation : Sandrine Bastin, Perrine Ledent ou Anaïs Grandamy, Chloé Struvay ou Laurane Pardoen
    • Idée originale : Sandrine Bastin
    • Mise en scène : Muriel Clairembourg
    • Scénographie : Sarah de Battice
    • Marionnettes : Jean-Christophe Lefèvre et Annick Walachniewicz
    • Création lumière : Dimitri Joukovsky
    • Décor sonore : Michov Gillet
    • Régie : Lucas André ou Mathieu Houart
    • Construction décors : Ateliers Berton, Sarah de Battice, Raphaël Michiels
    • Graphisme affiche : Anne Crahay
    • Diffusion : Margaux Van Audenrode
    • Photos : Sarah Torrisi et Geoffrey Mornard




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.