LA PLUS PRÉCIEUSE DES MARCHANDISES

texte Jean-Claude Grumberg | adaptation et mise en scène Charles Tordjman
  • SÉANCES SCOLAIRES : MERCREDI 14 DECEMBRE - 10H00 ET JEUDI 15 DECEMBRE : 14H30
  • SÉANCE TOUT PUBLIC : JEUDI 15 DECEMBRE 20H30
  fiche projet EAC       accueil spectacles
  • Jean-Claude Grumberg traite de l’horreur avec douceur dans un récit en forme de conte, mis en scène par Charles Tordjmann plus que jamais à l’écoute de ses mots. Une pièce d’une densité et d’une tendresse rares pour ne pas oublier la Shoa.

    Sur le modèle des frères Grimm, Jean-Claude Grumberg compose un récit féérique comme on écrit un conte. Avec tous les ingrédients nécessaires : une forêt dense et inquiétante quelque part en Pologne, une masure perdue, un pauvre bûcheron et sa femme, un ogre terrifiant et une toute petite fille tombée « miraculeusement » d’un train. Mais pas n’importe lequel ! Un train comme ceux qui traversèrent l’Europe entre 1940 et 1944 à destination de l’enfer… Soudain le conte retrouve sa part de réalisme froid à vous glacer le sang. Heureusement l’auteur instille dans la noirceur de la guerre une lueur d’espoir et d’amour entre une mère en mal d’enfant et ce petit être ; il fait naître un instant d’humanité dans ce monde d’effroi et d’atrocités. L’adaptation de Charles Tordjmann, habitué des textes de Jean-Claude Grumberg, rend hommage à son récit qui restitue avec concision et simplicité l’impensable et l’insoutenable. La présence des comédiens irradie la pièce, se propage avec force sur scène, s’infiltre dans toutes les nuances de la mise en scène et de l’écriture - entre narration et dialogues- avec une fluidité remarquable du jeu.

    LA PRESSE EN PARLE.

    Charles Tordjman met en scène sa remarquable adaptation du conte dans lequel Jean-Claude Grumberg sonde l’infini de l’amour et celui de la barbarie. (...) Déchirant, palpitant, saisissant et attendrissant : éblouissant comme un phare confondant les ténèbres ! Catherine Robert - La Terrasse.

    Le son, les lumières, la vidéo, tout est d’une facture d’excellence et n’alourdit en rien la pureté de l’écriture. C’est simple –mais très pensé- et lumineux. Les deux interprètes sont merveilleux. Un moment grave, rare, mais qui fait sourire parfois. Armelle Héliot - Le Journal D'Armelle Héliot.

    "La Plus Précieuse des marchandises parle de la Shoah, mais la mise en scène limpide et non ostentatoire de Charles Tordjman l’universalise, tout en laissant intacte la puissance du texte de Grumberg." Journal Ventilo

  • Distribution

    • texte Jean-Claude Grumberg aux éditions du Seuil
    • adaptation et mise en scène Charles Tordjman
    • avec : Eugénie Anselin, Philippe Fretun
    • et la participation de : Julie Pilod
    • colaboration artistique : Pauline Masson
    • scénographie/création sonore : Vincent Tordjman
    • création lumière : Christian Pinaud
    • création et réalisation vidéo : Quentin Evrard, Thomas Lanza, Nicolas Mazet, Vincent Tordjman
    • costumes : Cidalia Da Costa
    • création sonore : VICNET
    • photos ©GiovanniCittadiniCesi

    • PRODUCTION : Théâtre du Jeu de Paume - Aix-en-Provence
    • COPRODUCTIONS : Théâtre de Liège ; Théâtre La Criée - Théâtre National de Marseille ; Théâtre National de Nice.
    • Création le 14 septembre 2021 au Théâtre du Jeu de Paume - Aix-en-Provence.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.