NACIM BATTOU

Chorégraphe & danseur

Example image

La danse hip-hop s’est imposée à Nacim Battou à l’âge de 19 ans alors qu’il découvrait « le monde de l’art », découverte qui exalte déjà une nouvelle aventure pressentie. En 2016, il crée la compagnie AYAGHMA avec l’envie folle de faire ensemble, de construire une équipe dans laquelle le commun réunit des singularités libres, une compagnie comme une bande de compagnons-artistes. Il s’agit d’élaborer ensemble, de construire un microcosme d’artistes dans lequel les relations pérennes ouvrent une temporalité de réflexions profondes et où les champs d’actions façonnent un espace d’expressions à chacun. Très sensible à la danse contemporaine et à son histoire, la gestuelle de Nacim Battou s’appuie essentiellement sur la danse hip-hop comme un langage à transformer, empreint d’une histoire forte d’engagements sociaux et politiques.
Programmé lors de la tournée d’été 2021 avec La dystopie des heures creuses, Nacim Battou et ses danseurs seront sur la grande scène de Théâtres en Dracénie avec Dividus lors du festival L’impruDanse. Nacim Battou proposera également à des amateurs des sessions de stage durant la saison pour aboutir à un travail collectif.
©Photo Caillou Michaël Varlet

LES VIVANTS DE NACIM BATTOU
Création pour 20 amateurs
Le projet est ouvert à des amateurs d’horizons différents avec une pratique physique régulière
Dès 12 ans • Gratuit • Inscriptions au 04 94 50 59 51

Avec Dividus, Nacim Battou signe sa première pièce chorale, une fiction d’anticipation qui imagine un monde sans spectacle vivant pour, in fine, poser la question de sa nécessité.
Artiste associé à Théâtres en Dracénie depuis septembre 2021, il a profité de cette première année pour rencontrer le territoire et ses habitants. Cette saison, Nacim Battou propose un projet participatif Les Vivants : 20 personnes sont invitées à vivre et fabriquer un spectacle ensemble, librement inspiré de Dividus. Avec une cinquantaine d’heures de rencontre et de pratique, le spectacle créé sera présenté le 25 mars 2023 en première partie de Dividus. Cette aventure chorégraphique singulière veut être une immersion au coeur du processus de création de la compagnie Ayaghma. Il s’agit d’une invitation à découvrir ensemble les enjeux d’écriture traversés par les danseurs de la compagnie ainsi que le besoin vital de reconnexion au vivant.

Présences indispensables
Théâtre de l’Esplanade Répétitions : 4/5 février, du 20 au 25 février, 4/5 mars, 18/19 mars 2023
Représentation sur la Grande Scène le 25 mars 2023 à 17h
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.