↓ Voir la vidéo de présentation


Le metteur en scène Vladimir Steyaert poursuit ses recherches sur les rapports entre arts et sciences en adaptant au théâtre le court récit de l’auteur de science-fiction Alain Damasio. Un thriller sur fond d’aliénation des jeunes aux nouvelles technologies.

La puissance de la dystopie d’Alain Damasio inspire à Vladimir Steyaert une pièce au rythme intense et soutenu à l’image du texte nerveux et saccadé. Une pièce où l’espace de jeu évoque le monde virtuel imaginé comme un cube aux faces recouvertes de tulle, espace frontière entre le personnage principal Novak et le public, espace de projection d’images en trois dimensions.


Car dans le monde hyper connecté de Novak, accroché à son smartphone, tout est images. Tout est numérique. Une pièce où le jeune héros a pour unique amie Scarlett, l’intelligence artificielle de son smartphone. Une pièce où il a pour seul objet à sa portée un tapis roulant… sur lequel il ne cesse de courir : après qui ? après quoi ?

Et pour renforcer cette addiction pointée du doigt par l’auteur, comédien et public sont équipés de casques audios.


PARCOURS EAC : « THEATRE ET SCIENCE-FICTION »

THÉMATIQUES

● L’Hyper technologie et ses conséquences, l’addiction des jeunes aux écrans

● Les relations humaines à l’épreuve de l’hyper connexion

● Dystopie/Utopie

● Science-fiction, Littérature à destination des adolescents

Réservez vos places

Infos pratiques

→ Séance scolaire : 3ème/Lycée

→ Durée : 1:00

star